Histoire de cloches

La brume se lève sur la grande cité.
Le ciel est bleu et les oiseaux chantent l'été.
Dame Cathédrale se fait une beauté,
Faut savoir plaire quand on est tant admirée.

ans le matin, ses cloches sonnent le réveil,
La grande ville sort de son profond sommeil.
Les campagnes s'étirent en guise d'éveil,
C'est la vie qui salue les rayons du soleil.

Les bois et les près s'habillent de verdure.
Le clocher du village respire l'air pur.
Dans les vallées, les fleurs battent la mesure,
Les ruisseaux dansent au son de leur murmure.

La petite Eglise veut se faire entendre.
Elle existe, il ne faut pas s'y méprendre.
Elle est si seule de janvier à décembre,
Dieu cherche curé pour foi à réapprendre.

La Cathédrale au grand cœur très vite comprend.
Elle envoie ses anges carillonner à tous vents.
Le petit clocher est fier, il vit comme avant,
C'est la fête, un miracle assurément.

Dans les rues, les villageois n'en reviennent pas.
Leur Eglise sonne la vie, Alléluia !
Dans les étables, tout s'agite, c'est la joie,
Merci, doux Jésus de permettre tant d'émoi.

La belle Cathédrale est toute heureuse.
Elle, cette grande sœur si généreuse,
Elle, qui reçoit des visites si nombreuses,
Vient de donner la vie à des âmes pieuses.

Merci, oh ! Toi, grande Reine de la cité.
La chapelle n'oubliera pas tous tes bienfaits.
Tes anges ont permis aux cloches de sonner.
Béni, soit ce jour de grande fraternité.

Marc GANRY


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir