Lettre aux anges

{showcomments}
Nicolas est mon prénom.
J'ai fait mon premier coucou à l'aube du 21ème siècle et du 3ème millénaire.
Je suis une rose qui s'épanouit dans le jardin du paradis.
Mon sourire enjôleur et ma grâce naturelle font « craquer » mon papa et ma maman,
sans oublier mon grand frère Thomas que j'aime par-dessus tout.

I l paraît que je ressemble au printemps. A moi seul, je suis la chorale des oiseaux qui chante dans le matin. On dit même que je suis l'azur du ciel qui colore la vie. Je gazouille souvent à ma maman. Dès fois, je souris dans mon sommeil. Papa me compare au fruit de la passion et il veut me « croquer » chaque jour. Il dit aussi que je suis l'élixir qui donne la foi et la joie pour toujours.

C harmeur dès le premier instant, j'ai de suite compris que je suis la fleur du bonheur qui attise les sentiments, le trait d'union qui rapproche deux êtres. Je suis l'été dans le cœur attendri de mes parents. Je suis la rivière de l'amour qui coule en eux. Tendrement, ils me chuchotent que je suis la fraîcheur, l'insouciance, le rêve et la douceur. J'ai beaucoup d'admirateurs et même des admiratrices, déjà !

O utre mon regard profond qui émerveille par l'expression de ses prunelles bleu -gris et la formidable bonté qu'il dégage, je suis un ange innocent qui découvre l'univers des Hommes. Je suis un poupon qui salue le soleil et ses caresses courent sur ma peau de bébé. Quand je parle aux oiseaux, ils me répondent en chœur comme pour annoncer la bonne nouvelle : Nicolas est un prince, bientôt, il sera roi.

L a rondeur de mes pommettes et mon petit nez en trompette font bel effet sur mon visage radieux et ma bouche en cœur décore magnifiquement ma petite bouille. Bientôt, je dirai papa et maman. En attendant, je fais la cagouille. Thomas est très gentil avec moi. Il me fait plein de bisous. Sa tendresse me ravit.

A ma nounou Brigitte que j'aime beaucoup, je lui offre un bouquet de sourires. Toujours attentionnée, elle m'entoure de toute sa tendresse et m'enveloppe de sa douceur. Dans ses bras, elle me couvre de baisers et pour la remercier, je lui murmure mes mots de bébé. Quand il m'arrive de pleurer, elle n'hésite pas à me consoler en me berçant de son amour et de sa générosité.

S eigneur, qu'elle est belle la Vie quand j'évolue dans ce grand jardin d'Eden où pour me fêter, la nature met ses plus fastes habits. Je suis un vrai prince et mon univers, c'est tout l'amour que me portent ma maman, mon papa et Thomas, mon grand frère qui attend avec impatience que je joue avec lui dans la cour du bonheur. A tous les anges de la terre, j'envoie des feux d'artifice de petits cœurs
Signé = Nicolas.

Marc GANRY




Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir