Les parfums de mon enfance

Les doux parfums de mon enfance,
Ils sont gravés dans ma mémoire.
Je les retrouve au gré des saisons,
Ils me racontent les vrais bonheurs
Quand je baignais dans l'insouciance.
Senteurs du village et du terroir,
Parfums de l'école et des sillons,
Odeurs des bois et des près en fleurs.

Le printemps, saison des grands réveils,
Naissance des bourgeons aux petits cœurs.
Parfums de la belle violette,
Senteurs du lilas blanc sous l'azur,
Du mimosas, couleur du soleil,
Du brin de muguet, porte bonheur,
De la narcisse tout en fête,
Parfums de vie au goût nature.

L'été, saison à la fleur de l'âge,
Flirté par le vent fou du désert
Qui transporte de chaudes senteurs.
L'odeur du blé dans les séchoirs,
Le parfum de pluie après l'orage,
Celui des embruns du bord de mer,
De la rose qui sait parler aux cœurs,
Des jardins qu'on arrose le soir.

L'automne, saison du temps qui fuit,
Aux parfums lourds, épais mais présents.
Le moût qui s'écoule des pressoirs,
Les pommes qui mûrissent au cellier,
Les sous-bois, les mousses et les buis,
Les champignons, trésors bien vivants,
Les labours fumants dans le brouillard,
Les châtaignes que je fais griller.

L'hiver, saison qui fige la vie,
Qui vitrifie toutes les senteurs,
Parfums endormis jusqu'au printemps.
Et dans ce monde sans arôme,
L'odeur du feu de bois me ravit.
Je ressens alors cette chaleur
Où j'ai grandi quand j'étais enfant,
Ces petits riens qui m'ont faits homme.

Les saisons de ma tendre enfance
Sont empruntes de douces senteurs.
Au delà de ces parfums exquis,
D'autres ont marqué mes jeunes années.
Ils sont là dans mon existence,
Secrètement blottis dans mon cœur.
Dès fois, ils se réveillent, surpris,
Retrouvailles avec le temps passé.

Marc GANRY

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir