Sous le souffle tiède des alizés
Mes doigts effleurent ta peau parfumée.
Au delà du plaisir et du désir,
Laisseras-tu mon amour t'envahir ?


Nos corps allongés sur le sable fin
S'abandonnent pour ne plus faire qu'un.
Ta poitrine frémit, c'est sublime,
Nos vies s'enlacent, tableau intime.

Le feu de ta bouche brûle mon cœur.
L'azur de tes yeux me crie ton bonheur,
L'amour nature, tel au commencement,
Quand Eve donna son corps à Adam.

L'horloge du temps retient les heures,
La vie coule en ruisseau de douceur,
Les baisers appellent les caresses,
Sous les cocotiers, plus rien ne presse.

Tes lèvres abreuvent mon envie de toi,
Nectar sensuel et divin à la fois,
Elixir d'amour à boire sans fin,
Fruit passion à croquer jusqu'au matin.

S'aimer sous les palmes, rien qu'un instant,
Libérer son corps face à l'océan,
Volupté à vivre avec ferveur,
Magie des tropiques, folie des cœurs.

Oh ! ma douce, ma fée, ma préférée,
Sur la plage, avec toi, je reviendrai.
Nous laisserons l'amour nous envahir,
Bercés par un vent porteur de plaisirs.


Marc GANRY


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir