Dans l'immense Atlantique,
A l'abri des frissons d'hiver,
Tu t'étends, oh ! Martinique,
Fraîche oasis dans la mer.


Tes douces et belles indolentes,
Dans la chaude tiédeur des soirs,
Sous leurs caresses brûlantes,
Bercent mon cœur de fous espoirs.

Ton créole, fruit des tropiques,
Signature des Antilles,
Fait naître en moi, c'est magique,
Des envies au goût vanille.

Tes pitons aux flancs vaporeux,
Gardiens des grandes plantations
Saluent le volcan silencieux,
Qui, un jour, perdit la raison.

Tes rouges couchants pommelés,
Tableaux aux splendeurs grandioses,
Plongent dans les flots ondulés,
Bain du soir avant la pause.

Tes jardins aux milles senteurs,
Suaves plateaux couleurs madras,
Sont des refuges de douceurs,
Un paradis où tout est grâce.

Tes plages saupoudrées d'or blanc,
Tendres invitations au bonheur,
S'étirent amoureusement,
Flirtant avec les flots joueurs.

Tes charmes sont ma faiblesse,
Les mots peignent l'enchantement,
Te croquer est une ivresse,
Tout un programme pour un amant.

Marc GANRY


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir