Théo

{showcomments}

C’est un tout petit homme,theo
Pas plus haut que trois pommes.
Sa frimousse est en fête,
Grande joie pour le poète.

Ses yeux, rondes prunelles,
Chantent la Vie, si belle.
Son sourire, enjôleur,
Illumine de douceur.

Pétri de tendresse et d’amour,
Tantôt roc, tantôt velours,
Il peut devenir le vent,
Beau soleil le plus souvent.

Théo, le fruit de la passion,
Né des entrailles de l’union,
a fraîcheur et l’insouciance,
Le charme et l’innocence.

Théo, l’enfant du désir,
Un petit cœur à chérir,
Une âme de vie à façonner,
Un chemin d’amour à partager.

Théo, la nature au printemps,
La sève de papa et maman,
Aujourd’hui, il grandit l’arbuste,
Demain, il sera chêne robuste.

Théo, le soleil qui fortifie,
La jouvence qui vivifie.
Tendrement, main dans la main,
Il va, avec Tom, sur le chemin.

Le chemin d’un grand bonheur,
Où les ronces deviennent des fleurs,
Et les vautours, de gentils oiseaux.
Belles leçons de vie pour Tom et Théo.

Marc Ganry
03 Juin 2012


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir