L'église de Saint-Sulpice

 
Sur la place, où l'été, les promeneurs tranquilleseglisesaintsulpice
Echangent en patois leurs propos quotidiens,
Le temple de Jésus, l'église des Chrétiens
Se dresse fièrement sous son chapeau de tuiles.
 
Romane est la splendeur de sa construction.
La façade ajourée de sculptures anciennes
Témoigne d'un passé reculé. C'est à peine
Si l'on peut retrouver les Saints sur le fronton !
 
Le chœur est demeuré ce qu'il fut autrefois ;
La nef a conservé ses chaises et sa croix,
Mais tu ne ressens plus, en toi, la vastitude !
 
Fixée entre les murs où l'enfance passa,
Insouciante et gaie, l'Eglise referma
Sa porte sur ton cœur et sur sa solitude !
 
                            Michel Martinerie
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir