alsace
 
Parcourue par le Rhin, la plaine d'Alsace marque la frontière avec les voisins Allemands,
Le Bas-Rhin, proche aussi de la Belgique, a vécu un brassage culturel important,
Qui se retrouve dans la beauté de ses villages médiévaux préservés,
Alors que Strasbourg accueille certaines institutions européennes déployées.
 
Au creux des bras de l'Ill, le cœur de la capitale alsacienne est une île aux trésors,
Une flamboyante partition se joue à travers les ruelles du quartier du « Carré d'Or »,
Avant d'aller admirer l'horloge astronomique de sa Cathédrale de grès rose,
Surmontée de son immense flèche palpitant à tous les souffles du vent virtuose.
 
Dans ce nord de l'Alsace, avec ses colombages, ses auvents et ses jardins fleuris,
Seebach compte parmi les villages les plus soucieux d'authenticité de la région,
Une nuit des lumières en juillet met en beauté les maisons alsaciennes de la voirie,
Tout en faisant défiler des attelages de chevaux de traits illuminés en lampions.
 
Posé sur le plateau alsacien, Hunspach, ordonne ses pimpantes maisons à colombage,
Aux vitres bombées facilitant le spectacle de rue, sans être vu par les curieux,
Certaines cours étant ornées de schwenkelbrunnen, ces puits à balancier forts vieux,
Tandis que les bancs de grès rouge offrent le repos aux viticulteurs hors d'âge.
 
A la mi-juin c'est la fête au village pour célébrer l'arrivée prochaine de l'été,
Chacun ressort son costume traditionnel, coiffe de cotonnade noire pour les dames,
Et corselet brodé avec tablier aux longs rubans de soie moirée,
Chemise en lin blanc et veste courte pour les hommes sans armes.
 
Soufflenheim s'épanouit sur la bordure orientale de la forêt de Haguenau,
Ici en Août les visiteurs viennent assister à la fête de la Poterie,
Dans ce charmant village émaillé de maisons à pans de bois, les potiers artisanaux,
Réalisent de beaux objets de terre vernissée colorée, ornés de cigogne en idolâtrie.
 
Sur l'axe reliant Saverne à Strasbourg une halte s'impose à Marmoutier,
Cette très vieille cité possède une belle église abbatiale romane gaillarde,
Dominée par deux tourelles octogonales encadrant un clocher trapu et altier,
La façade de l'abbaye, percée de petites fenêtres, est animée de bandes lombardes.
 
Campée sur une crête boisée, la Petite-Pierre profite de son belvédère idéel,
Où son château remanié par Vauban, témoigne d'une histoire riche en rebondissements.
Près de Sélestat, les demeures à colombages de Scherviller, équipées d'oriels,
Contrastent avec la majesté des ruines d' Ortenbourg et de Ramstein sans ornements.
 
S'il est une fête à ne pas manquer, c'est à la mi-août celle du riesling,
Cette manifestation culturelle fête le vin, le folklore local et l'artisanat de standing,
L'occasion de faire une balade le long des lavoirs en grès rose bordant la rivière,
Où dans leur caissette de bois, face à face, s'agenouillaient les lavandières.
 
Bâtie sur un large vallon au pied des Vosges, Rosheim, offre un sentier surréel,
Avec halte gustative à travers son vignoble de pinot noir, de sylvaner ou de muscat,
Outre le vin et le munster, cette cité gourmande s'honore d'une spécialité d'apparat,
Le ropfkuche, une brioche aux noisettes venant concurrencer les célèbres bretzels.
 
Les nombreuses demeures à colombages et porches aux emblèmes sculptés,
Reflètent la prospérité acquise à travers le fer, le sel et le bois de cette cité fortifiée,
La beauté du village venant aussi du grès jaune et rose des façades en éveil,
Dont l'église St Pierre et St Paul, au clocher octogonal, représente une des merveilles.
 
Boersh, au charme intemporel, niché dans son vallon au cœur du Piémont vosgien,
Rebelle à la Renaissance contre les abus seigneuriaux, la cité offre l'image fleurie,
D'une Alsace fière de son histoire avec ses maisons vigneronnes embellies,
Et son centre historique isolé par ses remparts aux portes fortifiées de l'âge moyen.
 
Connu comme la cité du Mt Ste Odile, Ottrott, célèbre par son vin rouge pinot noir,
Étire à flanc de coteaux ses maisons à pans de bois, aux murs d'un rose fringant,
Fleuries de cascades de géraniums sous le regard de Ste Odile bénissant le terroir,
Depuis la terrasse du monastère de grès rose, haut lieu de pèlerinage des croyants.
 
Mittelbergheim vit pour la gloire du vin, encerclé par un océan de vignes millénaires,
Flâner dans les rues du village permet de s'imprégner de l'histoire de la cité,
Où les façades des maisons arborent de splendides enseignes vigneronnes centenaires,
Distinguant les belles demeures aux fenêtres à meneaux et pignons crénelés.
 
L'ARIÉ.....JOIE
30 Avril 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.