ou " Un clin d'oeil à ma coiffeuse"
 
Un jour, ma coiffeuse me raconte une histoire ;
Celle d'Augustin que la malédiction poursuit.
A son voisin Nestor, il confie ses déboires,
Un bon paysan, comme il y en a peu aujourd'hui.
 
Augustin, un personnage plutôt rustique,
Un passionné de chevaux dans le Lévezou,
Un coin d'Aveyron au plateau granitique,
Des "dadas" à la belle robe mais un peu fous.
 
"Nestor, écoute ce fait peu ordinaire !
Mes "bourrins" se prennent pour des oiseaux !
Au bord de la falaise, ils se lancent dans les airs !
Faudrait couper les ailes à mes chevaux !"
 
"Console toi, Augustin, j'ai la solution !
"Pédro", mon âne a un pouvoir anti chute !
Sur tes chevaux, il va opérer des transformations
Tes "chevaux ailés" ne feront plus la culbute !"
 
"Que me dis tu là, mon cher et dévoué Nestor !
"Pédro", ton âne, guérirait mes canassons !
Je le savais têtu, mais de là à être si fort !
Comme St-Thomas, je ne vis pas que d'illusions !"
 
"Tape là dit Nestor à son ami Augustin !
Je te prête "Pédro", le Messie de tes chevaux.
Quelques jours suffiront pour conclure mal ou bien.
Après quoi tu me diras, charlatan ou bravo !"
 
Et ils passent les jours, au pas, au trot ou au galop,
L'âne et ses protégés vivent en parfaite harmonie.
Augustin constate le pouvoir de "Pédro"
Il demande à Nestor des explications fournies.
 
Désormais, à l'âne Sauveur, Augustin crie bravo !
Le petit têtu aux grandes oreilles est félicité.
"Pédro" l'âne empêche la chute des chevaux
Un vers à transposer, une histoire née de la publicité !
 
Ma coiffeuse est une habituée des tignasses !
Contre la calvitie, elle sait un remède miraculeux,
Une lotion parfumée, magique et efficace !
"Pétrole Hahn", pour empêcher la chute des cheveux !
 
Le 17/10/2015
Marc Ganry

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir