Il est une fois, en Aveyron, dans un bourg de campagne, une brigade de pandores.
Trois jolies poules viennent d'être affectées dans la basse-cour de cette grande famille. Des poules à plumes avec le statut de fonctionnaires. Les "poulets" à la casquette (le képi, c'est pour mémoire) sont satisfaits de les accueillir. Ils pourront ainsi se divertir, manger des œufs frais et passer avec elles le temps qu'ils ont du mal à combler par le travail !
Les "cocottes" à plumes entendent être considérées et non pas être des volailles bonnes à liquider les déchets de ces brigadiers. Quelles drôles d'idées ont les dirigeants de "bazarder" des poules ici et là au prétexte qu'elles tiennent compagnie et qu'elles ingurgitent les restes des repas. Y-a-pas marqué "poubelles" sur leurs becs ! Il paraît que c'est une "opération rentable pour la planète" ! Encore une ineptie des dirigeants énarques qui ne savent même pas faire un huit avec leur bouche alors que les poules font un neuf avec leur cul ! (*)
Un jour, nos trois poules, "agentes de l'Etat", apprennent une bonne nouvelle ! Leur "déchetterie" va compter un autre volatile féminin d'une espèce rare ! Leur future collègue pond des œufs carrés ! Les trois poules restent becs bés à l'annonce de cette information dont elles se passeraient bien ! Rendez vous compte, elles vont être reléguées au second plan, la préférence et les honneurs seront évidemment pour cette créature qui pond des œufs carrés !
Les pandores "poulets" sont heureux de cette affectation mais pas question de faire des "opérations portes ouvertes" dans la basse-cour de la brigade pour voir cette curiosité unique au monde !
Quand elle arrive dans sa nouvelle unité, l'accueil qui lui est réservé est plutôt froid. Le fait de savoir qu'elle pond des œufs carrés donne la "chair de poule" aux "anciennes" qui ne demandent qu'à voir le tour de magie dont se targue leur jeune collègue. Comme Saint-Thomas, elles veulent voir pour y croire !
Leur impatience est totale !
Et il se produit l'évènement tant attendu. La grande nouvelle fait l'effet d'une bombe et se propage dans toute la brigade des pandores. Poulets, femmes de poulets, leurs poussins et bien sûr les "poules excitées" accourent dans "l'appartement" de cette magicienne pour découvrir ce qu'est un œuf carré ! La gallinacée à l'habitude de pondre des œufs carrés ! Rien d'exceptionnel. Qu'ont-ils toutes et tous à la prendre pour une galliforme venue d'un autre monde, tout ça parce qu'elle pond des œufs avec quatre coins ! Ce serait une cane, elles comprendraient.. Coin-coin, Coin-coin ...!
Elle n'est pas la poule aux œufs d'or mais la poule aux œufs carrés ! Tous les yeux pleins d'impatience font une ronde autour du nid providentiel. Mais quelle stupéfaction et quelle déception de constater que leur recrue vient de pondre un œuf tout rond, ou plutôt ovale comme le font le plus simplement possible toutes les "cocottes" !
Les bouches et les becs sont fermés pour ne pas laisser échapper leur grande déception ! Mais les trois poules se sentent plus à l'aise ! Leur collègue est une employée de l'Etat tout comme elles, pas plus, pas moins !
Mais, disent-elles en chœur, pourquoi pas un œuf carré ?
Et la Sainte poule, "assaillie" de questions, de répondre tout naturellement : "Dites moi, chères collègues, vous n'allez quand même pas croire, maintenant que je suis fonctionnaire, que je vais continuer à me casser le cul !" (*)
Les pandores et leurs familles rentrent, désabusés dans leurs appartements, navrés de cette réponse spontanée et de cette réflexion si naturelle et si vraie.
 
Marc Ganry
Le 10 Novembre 2015
 
(*) Carré blanc pour oreilles chastes !