ou Soixante bougies pour Michel

poemepourunpelerin
La plume de Marco est toute fière,
Ils sont là, les quatrains, les rimes et les vers,
L'horloge du temps annonce la fête,
Soixante coups pour Michel, le sexa pèlerin à la retraite.
 
Grande parade pour l'anniversaire,
Un gâteau tradition fera l'affaire.
Le six, guilleret, monte sur le perron,
Le zéro s'essouffle, son ventre est trop rond.
 
Les jolies voyelles s'occupent de la déco,
Les bougies sont plantées par de robustes mots,
De belles décennies que le temps a ravies,
Un long chemin de vie à parcourir, aussi.
 
Elle est heureuse, la plume de Marco
D'offrir au sexagénaire Michel ces quelques mots.
Des lignes gravées avec l'encre du coeur,
Simple présent enrubanné de bonheur.
 
Au sexa retraité pèlerin, bon anniversaire,
Trinquons à sa santé, levons tous nos verres !
Il prendra bien un an de plus au compteur de l'âge !
Dans son livre de Vie, il va écrire de nouvelles pages !
 
Comme il a déjà gravé sur le parchemin,
Quand, avec sa famille et amis, il a été pèlerin
Le récit de ces journées mémorablement belles.
Tout ému, il a chanté sa joie et sa foi à Compostelle :
 
"Nous en rêvions de cette odyssée,
Nous, les mortels et nous, les sages,
Marcher dans les pas de nos aînés,
Accomplir ce pèlerinage.

Simple expression d'un désir d'ailleurs,
Illustration d'une soif d'infini,
Programme de joie et de bonheur,
Invitation pour le Paradis.

Nous voilà, marcheurs de Saint-Jacques,
Pauvres pêcheurs devant l'Eternel,
Reçois-nous pour le dernier bivouac,
Oh ! Toi, la grande Compostelle"
 
Michel¸ le mois de Mars t'offre un nouveau printemps !
Je suis heureux de partager avec toi cet heureux évènement.
Aujourd'hui, tout comme le printemps, je ne faillis pas à la coutume.
Je t'offre ces quatrains, ces rimes et ces vers, écrits par ma Plume.
 
Marc Ganry 28 Mai 2016