Evasion en Réunion poème Page 1
 
 
 
 
 
 
L’esprit vagabond et l’âme poétique,
Ma plume exulte quand je compose sur les tropiques.
Elle vogue, fidèle, au gré des flots de mon inspiration.
Aujourd’hui, cap au Sud ! Pour une évasion en Réunion !
 
Elle est là, impatiente de faire avec moi la cavale !
S’évader, partir pour un morceau de Paradis austral,
Une minuscule parcelle de France dans l’océan Indien
Terres lointaines pour se dépayser et se faire du bien.
 
Une île enchanteresse pour des mollets « béton »,
Des gambettes à toute épreuve pour gravir les pitons.
Là-haut, belles récompenses pour marcheurs ébahis
Quand les nuages permettent un spectacle inédit
 
Dans les forêts primaires, le silence est entrecoupé de murmures.
La végétation exubérante surprend par sa démesure.
Un timbre de voix, divinement étrange, me parvient sur un sentier :
Ma Plume, sans mot dire, prend dans mon sac crayon et papier
 
« Arrête-toi, l’Ami »,
lance cette voix venue de nulle part,
« je vais te causer de mon île !»
« Il est une fois… Il y eut un soir, il y eut un matin…
 
Dieu fit jaillir un morceau de Terre des profondeurs de l’océan.
Il créa des montagnes hautes, très hautes, jusqu’au firmament.
A leur pied, il fit apparaître, des cirques et des plaines
Il y façonna l’homme et la femme pour assurer la descendance humaine.
 
Il y eut un soir et il y eut un matin…
Les fleurs embellirent l’Espace divin.
Les fruits, délices aux parfums exotiques firent craquer les tentations
Ils gravèrent dans les cœur et âmes les parfums et Les saveurs de La Réunion.
 
Les arbres, forts et élégants, firent une jolie révérence aux marcheurs invités,
Un havre de paix pour abandonner ses maux et faire le plein de félicité.
Les oiseaux entonnèrent. Les animaux de l'île suivirent dans les plaines et les bois.
Les cascades en fête coulèrent à gros débit et dans le vide, elles se jetèrent, ivres de joie.
 
Les rivières venues les profondeurs des Temps, de galets disparates, meublèrent leurs lits.
De baignoires naturelles, elles les agrémentèrent, quand petons et bidons réclament répits.
Il y eut un soir mais il y eut aussi un matin.
Dieu dit que cela était bon et il peupla les fonds marins.
 
Des poissons de toutes les tailleset de toutes les couleurs.
L'océan semblait un immense aquarium. Créateur contempla son œuvre avec bonheur.
L'Eternel, las de tous ses efforts s'octroya quelque pause récupératrice.
Mais le Tout Puissant ne put s'empêcher de poursuivre son œuvre créatrice.
 
Il imagina la tortue terrestre, qui fait suivre sa lourde maison sur le dos.
Le coq qu'Il créa en Maître, Cocorico ! La chèvre qui donne son lait, cadeau !
Tu sais, l’Ami, La Réunion c’est un joyau à découvrir sans modération,
Une irrésistible envie, avec elle, de faire communion !
 
La connaître, l’aimer, l’appréhender, se fondre en Elle tout simplement,
Se laisser guider et protéger par Elle quand tes pas doutent, assurément.
Elle t'invite à pénétrer sa campagne reposante clairsemée d’âmes humaines,
A honorer ses hameaux perchés sur les plateaux ou tapis au fond des plaines,
 
Elle te dit de prendre ton temps, de te laisser aller à la contemplation,
De partager ce grand bonheur et de l'écrire avec amour et passion.
D'admirer l’incommensurable cirque de Mafate surprenant de dénivelés
Avec ses pitons pointus, ses ravines profondes et ses crêtes acérées.
 
Ne pas laisser en reste, les incontournables cirques de Salazie et de Cilaos,
Impressionnants de beautés et d’interrogations quand tu les parcours par monts et par vaux.
Cilaos, le cirque du vin et des lentilles, un bourg, le Paradis offert par cet oasis,
La plénitude qui se gagne avec une route aux 400 virages frôlant les précipices.
 
A Saint-Gilles, un air de Saint-Tropez tropical flottera sur le rivage ;
C’est la côte sous le vent, avec le soleil, ses lagons et ses plages.
Les passionnés de la mer y trouveront leur compte, les requins aussi parfois !
Un ancien village de pêcheurs devenu station balnéaire, le bon choix !
 
Les lagons t’offriront grandeur nature un plateau d’émerveillements,
Les baigneurs joueront avec les folles déferlantes, fééries mises en scène par l'océan,
uleaux d’écume blanche qui, sur les rochers, s'écrasent en gerbes magnifiques.
Prends garde à la pêche sur les rochers du littoral qui peut être dramatique.
 
La lave crachée par le volcan te feront un beau parterre
La Fournaise, imprévisible et redoutable dans ses colères.
L’impression d’évoluer sur le sol lunaire ou autre planète quelque part ailleurs.
C’est la terre des enfers quand la montagne vomit sa lave qui coule en fleuves de peur..
 
Toi, le touriste avide de l’inédit et du spectaculaire,
Je connais une curiosité géologique aussi grandiose que le volcan, le trou de fer.
Le lieu de convergence de toutes les cascades de la forêt de Bébour,
Avec ses 700 mètres de profondeur, tu emporteras ce souvenir pour toujours.
 
Chemin faisant, du côté de Cayenne ou de la plaine des Palmistes,
En promenant tes pas de randonneur touriste
Les cases colorées, joyaux populaires de l’architecture créole seront un vrai régal..
Autour d’elles, ton admiration sera forcée par les beaux jardins de fleurs tropicales.
 
Tu ne manqueras pas le monde paisible et laborieux des Hauts.
Ces terres ingrates défrichées et cultivées depuis des Temps par les Petits Blancs de Peau
Des hameaux longtemps isolés et repliés sur eux-mêmes. Aujourd’hui reconvertis.
Les tables d’hôtes prisées par le touriste ont gagné le difficile pari !
 
Sur la plage, tu t'attarderas sous le soleil couchant et tu deviendras spectateur
Face à tant de fresques grandioses et de clichés sublimes qui te fascineront et te laisseront rêveur.
Tu passeras des heures à regarder la mer, contemplatif et heureux,
Tu te laisseras aller sous les caresses des alizés et avec ton Amour, vous vivrez des instants merveilleux
 
"La Dodo Le La !" disent en chœur les adeptes de la bière locale,
Et Le rhum arrangé, il est là aussi ! L'abus fait chavirer le mental !
Le cari poulet ou le rougail saucisse tempéreront ton ivresse !
Pas celle de l'alcool mais celle du bonheur et de la plénitude, Plus rien ne presse !
 
Tu te laisseras conter les sombres pages de l'Histoire des Marrons
Ces Hommes, Femmes et Enfants triés et monnayés pour servir les riches colons.
Au Musée de La Villele, tu seras "emporté" par les paroles enracinées dans l'esclavage,
Tant le guide "créole marron" te fera revivre cette grande Souffrance à travers les âges.
 
Avant de faire un au revoir à ce morceau de Métropole tropicale qui t'as reçu en vacances,
Le piton des Neiges, , le volcan originel dans tout ce qu'il a de grandeur et d'attirance,
Au sommet panoramique qui embrasse avec bonheur les cirques de Cilaos et de Salazie
Te convie à prendre de la hauteur et à graver, à son sommet, la plus belle des poésies.
 
Dans l'aéronef du retour, où tu revivras avec nostalgie et émotion ces formidables moments à La Réunion,
Tu garderas en toi des images de grandeur mais aussi d'humilité, de douceur et de passion.
Tu te laisseras bercer par des alizés qui te diront divinement d'écrire cette belle histoire,
Celle de ce morceau de terre que je viens de conter.. Il était une fois, il y eut un matin et il y eut un soir….
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir