Dans tes yeux, maman

Dans tes yeux, Maman, je vois un printemps,
Un bouquet de tendresse pour tes enfants,
Un grand jardin de générosité,
Une corbeille fleurie de bonté.

Dans tes yeux, Maman, je vois un été,
Ton cœur, avec ses rayons de gaieté,
La joie et le bonheur resplendissant,
Ton amour de vivre assurément.

Dans tes yeux, Maman, je vois un automne,
Surtout quand le son des ans résonne,
Et quand ton ardeur parfois chancelle,
L'azur de la vie te donne des ailes.

Dans tes yeux, Maman, je vois un hiver,
Un rien te tourmente, tout t'indiffère,
Ton corps fatigué crie fort tous ses maux,
De peine et de chagrin t'as eu ton lot.

Tes yeux, Maman, sont l'écho de ta Vie,
Où ciel bleu compose avec nuages gris,
A l'âge où tes cheveux deviennent blancs,
Je ne veux y voir qu'été et printemps.

Quoi de plus beau que tes yeux, Maman,
Qui dispensent tant d'amour en tout temps,
Qui sont le prolongement de ton cœur,
Et qui diffusent une si belle chaleur.

Rien ne remplacera tes yeux, Maman,
Paroles d'un homme, de ton enfant,
Garde les encore très longtemps ouverts,
Pour ne plus voir ni automne, ni hiver.

Marc GANRY


Ajouter un Commentaire