Cinquante ans déjà

Cinquante ans déjà que tu es parti,
Qu'un jour de Juin, t'as dit non à la vie,
T'en es allé, pour la très longue nuit,
J'étais un enfant, je n'ai pas compris.

Cinquante ans déjà, c'était un matin,
Le néant, les pleurs et trois orphelins,
Les combats, pour défier les lendemains,
Vivre, pour une mère et ses gamins.
 
Cinquante ans déjà, t'étais mon papa,
T'aurais pas du nous quitter comme ça,
Simple réflexion, je ne t'en veux pas,
Cinq décennies apaisent les pourquoi.

Cinquante ans déjà, mon dernier je t'aime,
Rien que pour toi, ce petit poème,
Modestes quatrains pour chrysanthèmes,
Des mots, du plus profond de moi-même.

Cinquante ans déjà, au cimetière,
Aujourd'hui, en ce jour anniversaire
Je viens te causer, à ma manière,
Des rimes du cœur pour toi, mon père.




Marc Ganry
05 juin 2009


Illustration : Mon papa et moi-même


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir