Hymne à Marcillac

Marcillac 001
Du côté de Salles la Source c’est l’eau que l’on vénère en chauvins,
Mais à Marcillac-Vallon le miracle séculaire a transformé l’eau en vin,
Dans les travers du coteau ensoleillé où coule l’Ady au fond de la verte vallée,
Toi Mansois, toi Fer Servadou, St Bourrou au Panthéon des vins t’a élevé.

Entre Eau Bourde et Pignada, du côté de Cestas

palanque de guitaynes retouche
 
Notre petite rivière naissant à Cestas entre graves et landes, s’appelle l’Eau Bourde,
Rythmant les paysages de vallons qu’elle traverse, l’hiver elle apparaît lourde,
Sous le Pont des Amours, entre les étiages d’été elle semble gourde,
Pour améliorer ses « pas », les palanques permettent de traverser le marais de la Billaoude.

Balade Italienne le long des Lacs

LacdeCome3
 
Du côté de Novara avec des panoramas de grande beauté
 
Dans ce bassin du Cusio entouré de sommets silencieux, les villages sommeillent,
A côté des étendues des eaux des rizières où se réfléchit le ciel de la plaine en veille,
Et des cultures autour des fermes clairsemées d’une campagne aux champs bordés de peupliers,
Proche des bois et des douces collines striées par les rangs de vignes altiers.

La Namibie, entre Dunes et Océan

namibie
 
Je vous invite pour un extraordinaire périple aux sources de la vie,
Dans un véritable kaléidoscope de couleurs au contexte de premier matin du monde,
Un pays dédié aux yeux où la magnificence du décor vous laissera subjugué à l'envi,
Avec une mixité de population mêlant coutumes ancestrales et modernité féconde.

Camargue, Terre de tradition

Abrivado 2

Fille du Rhône et de la Méditerranée, la Camargue forme un triangle magique d'enfer,
Entre les deux bras du fleuve où le ciel célèbre chaque jour ses noces avec la mer,
Ses immenses plaines marécageuses sont le refuge du taureau noir et du cheval blanc,
Les uns dressant leurs cornes en lyre, les autres dans les gerbes d'écume galopant.

Janvier, le nouveau né

VigneStLaurent

Le jour de l'An est passé, Janvier anime le bal de la nouvelle année,
Soufflant froid et chaud, les 4 saisons rythmeront les douze mois,
C'était entre Nivôse et Pluviôse que le calendrier révolutionnaire situait Janvier,
De la neige qui blanchit la terre aux pluies qui tombent plus abondante parfois.

Février, mois des Surprises

Hiver
A pas de velours la nouvelle saison s'annonce prudemment,
L'hiver amorce la dernière partie de son spectacle sans parements,
Il va tirer sa révérence laissant place au changement qui se prépare en coulisse,
Dame Nature ensommeillée se réveille lentement, bouge, chante, se parfume sans artifices.

Février le Boiteux

Un poème de Guy Pujol
 mimosas
Pour Février que l'on dit boiteux, la nature offre le changement
Imperceptiblement le décor change de peau
De grands lambeaux de froidure se détachent allègrement
Tandis que d'autres, de sang ou de sève trépignent sous le chapeau.

Mars qui rit

mars qui rit
Mars qui pleure, Mars qui rit, c'est le mois du changement,
La terre se libère des gelées, la cascade n'est plus engourdie,
Vive le clair soleil donnant à Mars ses bourgeons d'émeraude jolis,
Ce mois belliqueux sourit dans ses larmes pour accueillir le Printemps.

Avril

Avril
 
En Avril l'hiver est parti en exil,
Mais fleur d'avril ne tient qu'à un fil !
Ce mois dédié à Vénus s'emplit de parfums subtils,
Quand de joyeux drilles volubiles lancent leurs trilles.

M A I, le mois des Fées

Giverny
 
Ce mois anagramme d' A M I, nous offre un bouquet parfumé
Dans les bois les poussins duveteux sont blottis au nid en rond
Dans les airs, les papillons dans leurs folles ascensions se prennent pour Cupidon
Dans les rivières, les petits poissons argentés frétillent à l'idée de s'aimer

Juin au Soleil divin

      Soleil couchant
 
Pour ce mois de Juin au soleil divin, flânez sur les petits chemins hardis,
Vérifiant le dicton Juin bien fleuri, nature vrai paradis,
De l'aube semant ses perles de rosée au crépuscule allumant ses lueurs rougeoyantes,
Quittez les prés embaumant l'herbe coupée et entrez sous les ramures frissonnantes.

Septembre, mois gourmand

          aubepine en fruits
 
Dans la grande valse des saisons, changement de cavalier avec Fructidor,
L'été s'en va sur la pointe des pieds, laissant dans son sillage un parfum de regrets,
Après les longues journées ensoleillées le mois gourmand annonce l'Automne en or,
Aux lumières douces avec ses fruits délicieux et ses champignons au grand pedigrée.

Octobre mois bientôt chauve

        
   Sureau
 
Ce mois d'Octobre bientôt chauve instaure son ambiance fantomatique,
Mais malgré sa douce mélancolie il apporte sa luminosité pleine de vie,
Ce mois fauve, rouge et doré, se marie dans la robe blanche de la brume magique,
Laissant la lune, reine de la nuit, se lever dans sa plénitude orange, ravie.

Novembre cornant Brumaire

Un poème de Guy Pujol

Rambouillet
Novembre par tous les temps,
Le bois dans la cheminée est flambant.
 
Alors que les ombres s'allongent, la nuit gagne,
La campagne se calfeutre sous des montagnes de feuilles,
La bise du nord souffle sa froidure de hargne,
Dame Nature nous offre son cœur et ferme un oeil.

Novembre enluminé

Lacsouslabrume
En Novembre la nature nous annonce qu'elle s'apprête à braver l'hiver,
Toujours encore chatoyante et chaleureuse elle s'engourdit au fil du temps sévère,
Les jours raccourcissent, les premières gelées enluminent baies et feuilles en dépouille,
Qu'il fasse beau ou qu'il mouille c'est les derniers jours de fêtes pour les grenouilles.

Décembre l'illuminé

GalerieLafayetteParis
Avec ses jours courts, ses nuits longues et son ambiance au coin du feu,
Décembre annonce l'hiver où les vitrines se parent de leurs habits de fête,
Étincelle dans la clarté molle du soleil, la Reine des Neiges en tête,
Enfile son dé d'or pour broder les branches de dentelles de cristal joyeux.

Splendeurs Printanières

 Cerises
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
 
Le Printemps bat son plein entre mai et juin,
Musardez dans les forêts, flânez au bord des lacs,
Entrez dans la danse en compagnie des lutins,
Tout un concert devant les miroitantes flaques.

Le Printemps magicien

                   
                            paon        
 
Ce Printemps naissant esquisse encore ça et là ses ruines hivernales
Retirant ses troupes à l'armure glacée, il hisse son drapeau Germinal
En ces prémices printanières, l'alouette « lulu » enchante friches et landes
Dans les airs, l'argus vert émeraude, surfe sur la vague du zéphyr en sarabande

Cocktail détonnant de l'Été

coktaildetonnant
 
En ces longs jours bleus baignés par les flots dorés de l'astre solaire,
L'été invite au vagabondage des pensées dans l'onde claire,
Bercé par les vagues, frôlés par les petits poissons argentés,
Et à la brune, rêver les yeux rivés sur la Voie lactée.

Douceurs de fin d'été

brameCerf
 
Mais quel raffut dans le jardin, ça renifle, ça grogne,
C'est notre petite boule hérissée qui farfouille avec pogne,
Le gentil hérisson se gave de lombrics, insectes et limaces
Pour faire une bonne couenne de gras avant son hibernation fainéasse.

Balade Automnale

Un poème de Guy Pujol
 balladeautomnale
Octobre offre aux forêts leurs nouvelles teintes de saison,
Dans les prairies vallonnées s'étirant à perte de vue,
Les troupeaux paissent l'herbe caressée par les derniers rayons,
Fresque grandiose pour le citadin des longues rues.

Alsace traditionnelle Richesses du Haut-Rhin

      
        AlsaceHtRhin
 
En limite du parc naturel national des Ballons des Vosges, blotti dans son vallon verdoyant,
Dominé par la forteresse du Haut Koenisbourg, le village médiéval de St Hippolyte,
Abrite dans cette bourgade aux ruelles sinueuses des maisons aux toits bruns et saillants,
Protégées par la tour fortifiée des Cigognes et les reliques de son martyr romain d'élite.

Alsace traditionnelle Richesses du Bas-Rhin

           
       alsace
 
Parcourue par le Rhin, la plaine d'Alsace marque la frontière avec les voisins Allemands,
Le Bas-Rhin, proche aussi de la Belgique, a vécu un brassage culturel important,
Qui se retrouve dans la beauté de ses villages médiévaux préservés,
Alors que Strasbourg accueille certaines institutions européennes déployées.

Les Bouches du Rhône

marseilledenuit
 
Mer, chaleur, ciel bleu, sont les mots venant à l'esprit quand on évoque le Sud,
Ici « l'assent » signe l'identité des Bouches du Rhône dans sa capitale phocéenne,
Au Moyen-Âge on y tenait des « cours d'amour » alors que vers le dix-neuvième,
Les amoureux de la langue d'oc lui apportèrent le félibrige en languedocitude.

Balade en Lubéron

          roussillonvaucluse
 
Avec une côte découpée aux couleurs ocre, le Var, célèbre dans le monde entier
Par St Tropez, est aussi un département couvert de forêts et de pinèdes
Où, dans le massif des Maures, son arbre roi, déploie sa ramure tourmentée
Son arrière pays cache des villages nichés au creux des vallons tièdes

Entre Riviera et Merveilles

              CroisetteCannes
 
Dans cette partie maritime des Alpes, les Maralpins sont fiers de leur Côte d'Azur,
Après avoir connu les fastes de la Belle Époque sur la Baie des Anges à Nice,
Cannes et sa croisette, festonnée de palmiers, attire les célébrités aux enjôleuses figures,
Alors que Menton, la « perle de la côte », embaume la cité de citron par son Festival des délices.

Le Vercors

                             vercors
 
Citadelle naturelle ceinturée de falaises abruptes, dans le Vercors changeons de décor
Sur les hauts plateaux on pénètre la forteresse au milieu de la forêt de pins à crochets
Se distinguant des épicéas par leur feuillage très vert et leur écorce grise
Où le bec-croisé des sapins fait sauter les écailles des cônes de pins

Balade dans les villages alpins

Abries
A la limite du Piémont italien, les contrées des Alpes, hautes et basses,
Offrent la douceur de vivre proche de la Provence et de la barre des Écrins,
Véritables départements montagnards alpins aux villages perchés, sans jasses,
Où se mêlent agréablement l'activité artisanale et la joie du ski sans fin.

Le Sentier Cathare

montsegur
De la Méditerranée au pied des Pyrénées, le sentier cathare notoire
Remonte le cours de l'histoire entre l'Aude et l'Ariège
Par landes et genêts, à travers vignes et villages ce fragment d'histoire
Dévoile par ses « citadelles du vertige » la vie des « Bonshommes » et leur siège.

Hymne à nos amis les Arbres

SenteAutomnale
 
Le Frêne, arbre des centenaires
 
Un après-midi d'été sous son houppier adoucissant les rayons de soleil,
On ressent le bien-être sous « l'arbre des centenaires », cet arbre de bons conseils,
Longtemps renommé pour « dénouer l'aiguillette » en encourageant au strupe,
« Qui ne peut doit parler au frêne » prédit le dicton, pas dupe.

La Faux ou La Dalha

 
 Un poème de Guy Pujol en l'honneur de René de Recoulettes
 
En ces temps là, René, ils étaient fiers les petits paysanslafaux
Ils partaient pour la Devèze ou la Paro
Sabots de neuf ferrés au pieds et la faux sur le dos
Musette à l'épaule et chopine de vin pour le bon temps.

ARCACHON, la Reine du Bassin

              arcachonbasilique

 
Simple hameau à la fin du dix-neuvième siècle, Arcachon jaillie des dunes,
Est devenue sous l'impulsion des frères Pereire, une station balnéaire à la une,
Née sur une colline aux senteurs d'iode et de sève de pin, la Ville d'Hiver,
Devient vite la petite reine de l'Atlantique, chère à Eugénie l'Impératrice d'hier.

Ô Montagne d’azur, Ô Pyrénées adorées

 
                      stgirons        
 
Montagnes Pyrénées vous êtes mes amours,
De La Rhune au Canigou vous scintillerez toujours,
Montagne en majesté aux sentinelles pétrifiées,
Vos arêtes, pitons, aiguilles semblables à une armée levée.

Un été entre Mer et Montagne

                       prairiefleurie
 
Devant l'or ondoyant de Messidor, alangui sur le sable fin,
Faites vous cigale en fredonnant la chanson de l'été arrivé enfin,
Dans ce ciel sans nuages, cette merveilleuse clarté
Ouvre des pans d'immensité sur fonds de mirages d'éternité.

Val de Loire et ses Châteaux

 
Dans le Val de Loire, le fleuve s'étale et s'alanguitchambord
Dans son lit dont il découvre les fonds à l'étiage
Attaquant les rives et les digues lors de ses rages
Mais souvent en toute quiétude récitant royalement ses litanies

BORDEAUX la Blonde, Grand cru sur Garonne

Un poème de Guy Pujol
 bordeaux
La belle endormie des trois M., Mauriac, Montesquieu et Montaigne,
La belle aux chais gourmands s'est réveillée sous les cieux d'Aquitaine,
Bordeaux est entrée avec éclat dans le troisième millénaire,
Elégance des balcons et façades, toute la séduction du siècle des Lumières.

Richesses en Bordelais

Un poème de Guy Pujol
 

De tertres en combes au pays du vin de BordeauxChateauFronsac
Les feuilles de vigne luisantes après la dernière ondée
Sous une esquisse 
de soleil une fois la pluie tombée
Font scintiller les collines et les coteaux.

Le Périgord polychrome

Un poème de Guy Pujol
 valleedordogne
 Ses 4 territoires polychromes signent le livre d'Or
De cette région chargée d'histoire, nommée le Périgord,
Gauloise depuis l'installation de la tribu des Pétrucores
Jules Vernes en magnifia son croissant Nord.

Des Semailles au Pain

Un poème de Guy Pujol en l'honneur de René de Recoulettes
 Semailles
En ce temps là René, la « brabanette » occupait tes journées,
Les bœufs tiraient droit dans le champ au fumier éparpillé,
Au milieu des tires vers le bas, tires vers le haut,
Du papa rabrouant son fiston faisant son numéro.

L’Aligot de Baptiste

Un poème de Guy Pujol
 
Il était une fois Batistou le Cantalès du CamejaneAligot
Un des derniers vrais buronniers de l'Aubrac
Au milieu du pâturage sentant bon la gentiane
Il trimait du matin au soir pour sortir sa fourme du bivouac