Aurélie

Aurélie est une rose née au printemps,
Fraîche et parfumée, elle sent bon la jeunesse,
Belle et fragile, au zénith de ses vingt ans,
Elle est un bouquet de grâce et de tendresse.
 
Le sourire en majesté, elle est la douceur,
Son regard charmeur, tel un élixir divin,
Jouvence magique qui attise les cœurs,
Enjolive un visage à croquer sans fin.

La silhouette élancée, modèle de peinture,
Décrit la beauté conjuguée au féminin,
Pure expression réussie par la Nature,
Conception idéale dans le genre humain.

Aurélie déesse, Aurélie princesse,
La plume du poète est emplie de bonheur,
Elle dessine et peint, véritable prouesse,
Des mots simples écrits avec l'encre du cœur.

Dans un chapitre du grand livre de la vie,
Aurélie grave des mots couleur de l'amour,
Décorés de passion, de plaisirs et d'envies,
Des lettres à l'élu, des « je t'aime » pour toujours.

Aurélie l'étoile, Aurélie le soleil,
Colombe sur un nuage de félicité
Qui recèle dans son cœur mille merveilles
Et qui nous offre rêve et générosité.

Comme un artiste face à son aquarelle
Savourant chaque touche qui l'embellit,
Le poète colore les mots pour parler d'Elle,
Des mots qui chantent et qui dansent pour Aurélie.

Pour Elle, je teinterai ces quatrains en rose,
Sur du beau parchemin, je les lui offrirai,
Et si elle veut que dédicace j'appose,
J'écrirai : « Pour Aurélie, ma nièce adorée ».

Marc GANRY


Illustration: Aurélie

Ajouter un Commentaire