pelerin avril 2006Ami, Toi qui rêves de partir pour Saint-Jacques de Compostelle et d'accomplir ce séculaire pèlerinage, laisse moi t'aider à te préparer à cette merveilleuse aventure et à installer en Toi, ce duo indispensable qui t'accompagnera tout au long du Chemin : " La tête et les jambes" !

Que cette route, Ta Route t'apporte, dans sa réalisation tous les bonheurs que tu attends d'Elle. Qu'Elle te soit salvatrice pour ce que Tu es, riche et variée pour qu'elle réponde à tes attentes et thérapeutique pour tous les bienfaits que tes Pas de Commun des Mortels, jour après jour, t'apporteront.

Je dois aussi veiller à ce que Tu vas mettre dans ta besace de Pèlerin pour réussir la longue marche qui va, sans nul doute, t'apporter cette clarté qui fait tant défaut dans la grisaille de notre quotidien.

Selon qui Tu es et ce que Tu attends de cette fantastique entreprise, tes Pas seront tout Lumière dans ton regard et dans ton coeur renaissants. Ou bien ils contribueront à mesurer ta performance physique ou encore ils susciteront ta curiosité pour cette formidable fresque qui déroulera devant tes yeux ébahis, au gré du rythme de ton avancée, de superbes paysages propices à la méditation et au rêve.

Tes Pas, débarrassés de leur lourdeur malfaisante offriront à ton âme apaisée la nourriture spirituelle que tu as du mal à recevoir quand ton quotidien est accaparé par les contraintes d'un monde trop matérialiste.

Pourquoi ne seraient-ils pas la sérénité d'un temps privilégié au plus proche de la nature, la renaissance de notre égo quand les petits matins ne connaîtraient jamais la grisaille, la monotonie et la morosité mais la Paix intérieure, la pause pour l'esprit qui cueillerait çà et là les fruits d'un si grand bonheur.

Sur le Chemin des Etoiles on ne se croise pas, on avance et on regarde vers le même horizon, l'occident où se profilent déjà le visage du Saint, la belle Compostelle, la Galice et le Cap Fisterra. Quelque soit la Voie que tu choisiras pour cheminer, tu seras Pèlerin et tu te laisseras guider par l'Etoile de l'Amour, de la tolérance et de la convergence. Tu habiteras un autre monde où tu évolueras, motivé par la foi, la passion et le bonheur de retrouver les valeurs qui t'ont été transmises dès ta naissance.

Un ailleurs bienfaiteur ou Tu vas seul, en duo ou en groupes et où Tu t'émerveilles de tant de bienfaits dans ce nouveau monde que Tu désires tant !
 
Et Tu fais tienne cette union des courbatures, des ampoules aux pieds et des articulations qui demandent "relâche".

Que Tu sois ou pas croyant fidèle, partir pour Compostelle, c'est entrer pour un temps en religion, au sens étymologique large. C'est aussi découvrir des trésors insoupçonnés de la Nature, c'est rêver, c'est méditer, c'est se remettre en question, laisser chez soi, les pourquoi, les vicissitudes de la Vie, les doutes et les troubles. C'est poser, le temps du pèlerinage, le fardeau des maux, des interdits, de cette révolution technologique voulue par l'homme qui, lui-même, s'asservit.

S'évader de cette arène tourmentée est une nécessité quasi pressante.

Puisse, ces quelques lignes apaiser en Toi cette colère sourde et dégénérative et provoquer une envie subite de boucler ton sac à dos et de partir en chantonnant.

Quand Tu reviendras dans ta chaumière, ton regard aura changé. La Lumière qui s'en dégagera éclairera différemment tes Pas. Tu auras réussi ton Chemin de la renaissance et de la tolérance. Sur le parchemin, Tu écriras ton carnet de route. La clarté de ton âme, la chaleur de ton cœur et le ressenti de des entrailles seront les estampilles d'une très grande félicité que Tu es allé chercher à Saint-Jacques de Compostelle quand Tu étais Pèlerin sur le Chemin

Marc Ganry,
Pèlerin sur le Chemin des Etoiles entre avril 2003 et juillet 2006. Auteur de trois poèmes :
- L'Appel de Santiago,
- La Chanson du Pèlerin,
- Les Marcheurs de la Foi.

Commentaires   
0 #1 Fganry 10-05-2020 12:59
Ce témoignage associé aux trois poèmes qu'on lit en cliquant sur leur titre en fin d'article, est celui du cœur d'un vrai pèlerin, qui touche le cœur du lecteur en lequel sommeille un pèlerin, résonne dans son être divin et le réveille s'il était endormi, en lui disant « Marche et tu gagneras la joie. » Merci Marco.
Citer
Ajouter un Commentaire