Je vais vous raconter un rêve merveilleux.
Une voix me disait : « Suis bien les cailloux bleus »,
Ils te mèneront à la maison d'un sage ;
Mot de passe : « Voici les menthes sauvages ».

Il t'entraînera sur les chemins d'étoiles,
Un monde pur ou l'amour tisse des toiles.
Ce pays, c'est l'Eden ou bleus sont les étés,
La belle Dordogne, l'âme de la vallée.

Il te parlera de ses bonheurs d'enfance,
Et bien sûr, de la rivière « Espérance ».
Tu verras les vignes de Sainte-Colombe ;
Tu y salueras l'enfant des terres blondes.

Tu aimeras la bergère dont il s'éprit.
Il l'appelait tendrement « Marie des brebis ».
Elle était beauté et amour, la divine,
Son cœur semblait la lumière des collines.

Il racontera l'hiver et les noëls blancs,
Des moments de joie à vivre intensément,
Une année de neige, presque de galère,
Des instants difficiles pour père et mère.

Puis tu voyageras en changeant de décors.
Tu connaîtras Adeline en Périgord,
Mais aussi Antonin, paysan du Causse.
Leur grandeur d'âme et de cœur, je l'endosse.

Les arbres et les prairies feront peau neuve
Pour accéder dans le royaume du fleuve.
Et si tu veux conserver foi et ressources,
Tu n'oublieras pas la promesse des sources.

Il te chantera les printemps de ce monde
Ou dans les cœurs, la vie et l'amour se fondent.
Il te conduira sans bruit sous les chênes d'or
Visite guidée pour découvrir leurs trésors.

Puis il te dira : « Voici le Lot que j'aime,
Paradis de France, digne de poèmes ».
Voir couler ensemble et l'eau et les jours,
Des romans à écrire, encore et toujours.

Marc GANRY


Ajouter un Commentaire