Tom

{showcomments}

Je connais un tout petit homme,
Aux yeux bleus, haut comme trois pommes,
Né en Mai de l'an deux mil neuf.
Un beau et vrai taureau, en somme,
Plutôt un ange, au doux nom de Tom.


Il vient de ce pays de l'Amour,
Là où les cœurs s'aiment pour toujours,
Bercés par des flots de tendresse.
Dans cet éden, Tom a vu le jour,
Tout sourire, en guise de bonjour.

Le p'tit Tom découvre le printemps,
Buvant la vie au sein de sa maman ;
Instant sacré pour une intense communion.
Papa n'a d'yeux que pour son enfant,
Ce fils chéri qu'il désirait tant.

Tom est un pur fruit de la passion
A croquer chaque jour sans modération.
Il est le soleil dans la chaumière.
Tom l'angelot, Tom le nourrisson,
Bébé gigote, quel joli prénom !

Les prunelles toujours en éveil
Souvent se ferment quand vient le sommeil.
Pauses salutaires disent les parents.
C'est beau un loupiot qui s'émerveille,
C'est tendre un poupon qui se réveille.

Je connais ce tout petit homme,
Le sang de Cindy et de Guillaume.
Son visage n'est que ravissement.
Devant lui, admiratifs, nous sommes.
Quelques rimes s'imposaient, louanges à Tom.


Marc Ganry


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir