Merveilleuse quand tu deviens tout sourire,
Parfum de fleur qui embellit la corbeille,
Souffle du printemps qui attise les désirs,
Tu es l'azur du ciel où resplendit un grand soleil.

Amoureuse quand tu chantes ton beau pays,
Oh ! Ariège, berceau de tes tendres années,
Terre de tes racines aux portes du midi,
Tu es l'âme et la fraîcheur des Pyrénées.

Généreuse au cœur débordant de bonté,
Animée d'une grâce qui t'illumine,
Sur l'océan du bonheur et de la gaieté,
Tu es une sirène, belle et divine.

Attachante, ta voix est une mélodie,
A travers elle, c'est le chœur des cigales,
La colombe qui annonce le paradis,
Tu es la force du bien qui détruit le mal.

Limpide comme l'eau vivante du torrent,
Eclairé tel un jour d'été qui se lève,
Ton regard de femme est des plus attirant,
Tu es une fée qui habite les rêves.

Irrésistible, tu es une aquarelle ;
Sur un décor de douceur et de tendresse,
Tu te promènes, pure et naturelle ;
Convoitée par le galant, tu es princesse.

Emporté par le charme de ton sourire,
Un chevalier viendra, ta tête, couronner ;
Pour une vie, il t'offrira un empire,
Pour lui, tu seras l'étoile des Pyrénées.

Marc GANRY


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir