Deux roses pour papi

Dans le jardin coquet de son cœur,
Le printemps fait pousser mille fleurs.
Les beautés le comblent de bonheur
Quand elles lui parlent avec douceur.

Sur elles, son soleil est caresses.
Des rayons de vie, de tendresse,
Porteurs d'affection, de promesses,
De force quant vient la faiblesse.

Son jardin secret n'est que décors,
Un Eden parsemé de trésors
Que deux petites roses explorent
Pour y trouver l'Amour, grand et fort.

Elles y viennent jouer les gamines,
Sur le gazon de leurs racines.
Heureuses elles sont les deux cousines,
Bercées par une grâce divine.

Il veille sur sa descendance,
L'aïeul, porté par des flots de jouvence,
Deux frimousses qui sont renaissance
Quand le temps burine l'existence.

Papi oublie l'âge de ses ans,
Ignore ses cheveux blanchissants.
Il redevient un petit enfant,
Souvenirs contrastés d'un autre temps.

Dans mon jardin embelli de fleurs,
Deux roses grandissent avec ferveur.
Elles sont l'essence de mon bonheur,
La sève qui prolonge mon cœur.

Deux roses couleur amour passion,
Aux doux noms de Judith et Marion,
Deux princesses qui font l'admiration,
Un poème empreint d'émotions.



Marc GANRY
 
Illustration : Photo internet

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir