L'éditorial

 
 images
L'histoire de France : un espoir de revenir au récit national 

Marc : Qui-suis-je ?

 marco2016
            
           
             

Bienvenue

 logo bienvenue marco
 
          

Evénements

La Plume et le Képi de Marco La Plume et le Képi de Marco Marc a rédigé ses mémoires de gendarme, que nous présentons ci-dessous. &nb... More detail
Au fil de l'Arize - A cœur ou vers Au fil de l'Arize - A cœur ou vers Guy Pujol raconte son enfance dans un livre bucolique qui sent bon le terroir et... More detail
L'AOP Marcillac L'AOP Marcillac  Très belles et généreuses vendanges 2018 qui font suite à une année 2017... More detail
La parade de Noël à Millau La parade de Noël à Millau  Voyage dans la magie de Noël à Millau : un film de Francis Ganry  ... More detail

laplumedemarco, un livre de vie

Je remercie Marc, mon frère, de me donner la parole pour les premiers éditos de son nouveau site.

Ce deuxième édito, je le consacre précisément à ce nouveau site, qui est pour moi une véritable révélation. Et c’est mon ressenti que je voudrais exprimer ici. En ouvrant la page d’accueil du site, Marc nous dit dans le bandeau vert du haut qu’il nous offre un « livre de vie pour retrouver la nature, les émotions et les sentiments ». Ce nouveau site est déjà un « livre de vie » de par son contenu actuel et tout laisse à penser qu'il va devenir un formidable « livre de vie » de par sa nouvelle organisation basée sur l’interactivité.

Grâce à cette organisation, et notamment au fil conducteur qui permet de naviguer intelligemment parmi les poèmes, j’ai pu en lire et relire de nombreux tant on y prend plaisir, donnant envie d’aller toujours plus loin pour en découvrir de nouveaux. Pour beaucoup de ceux-là que je connaissais pourtant déjà, j’avais l’impression de les redécouvrir et cette fois-ci d’en saisir toute la plénitude !

Poèmes écrits souvent à partir de faits réels, ils subliment des scènes de vie, tel ce magnifique poème « Coup de foudre» (dans Scènes de vie). Ce poème est inspiré d’une histoire vraie que j’ai personnellement vécue. La doctoresse devenue bergère a bien existé puisqu’elle m’a soigné une plaie ouverte à la main suite à un accident, perdu que j’étais dans une haute montagne où je réalisais un voyage d’étude accompagné de mon petit frère (13 ans) devenu le poète qui nous fait rêver avec ce « Livre de vie ».                                                                                                                                  
Francis Ganry


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

La sélection du mois

Et disez-zou don !

Le chant du coq
Kiassés dans les nuisances matinales 
Faudrait asteur empêcher les jheaux d'chanter !
Alors qu'des tondeuses au bruit infernal
Vnant sonoriser nos siestes d'été …

Classés dans les nuisances matinales
Il faudrait maintenant empêcher les coqs de chanter !
Alors que les tondeuses au bruit infernal
Viennent sonoriser nos siestes d’été
                                                     
Raymond D.