Voyage au Pays des vignes

(ou Carte postale du Cognaçais)
Nos jeunes annes 1 029

Je vous envoie une jolie carte postale
D'une magnifique contrée charentaise.
Un charme subtil, une fresque rurale
Un pays de vignes où je suis "benèze" (1) !
 
Une campagne à découvrir sans hâte.
Les villages invitent à la contemplation.
Je me fonds dans la Nature qui me gâte.
Je m'émerveille devant tant de Créations.
 
Un voile de félicité m'enveloppe.
Sur les Terres de mon enfance, il me retient.
Le temps s'arrête, les souvenirs galopent.
Je redeviens petit "drôle" (2). Je me sens bien.
 
Les coteaux lumineux me convient à leur fête.
Ils déroulent pour moi leurs verdoyants tapis.
Spectacle grandiose pour rêveur et poète
Quand entrent sur scène, les pampres ravis.
 
Un terroir d'exception pour "Cognac" et "Pineau".
Décors sublimés par les bourgades fleuries.
Heureux embellissements pour raviver les hameaux
Que la "part des anges", au fil du temps, assombrit.
 
"Grande et fine Champagne", des terroirs prestigieux,
Des souches maternées et fières d'être à l'honneur.
Des grappes gonflées de soleil, don béni des Cieux,
Les fruits du travail, le salaire de leurs bienfaiteurs.
 
Je reviens souvent au Pays des vignes,
Cette campagne où je suis né et que j'aime.
Quelques quatrains que ma plume grave et signe,
Doux souvenirs d'une contrée qui vaut bien un poème.
 
(1) "Benèze" : mot patois pour dire " Je suis bien à l'aise ".
(2) "Drôle" : pour dire "enfant".
(3) "Part des Anges" : L'alcool qui s'évapore des barriques et tonneaux
où est stockée l'eau de vie (cognac) dans les chais.
 
Marc Ganry
19/02/2016

Ajouter votre commentaire

Ecrire un commentaire en tant qu'invité

0
conditions d'utilisation.

Liste des participants qui ont commenté cet article